Nouvelle Approbation en Tchéquie : Vente réglementée de HHC et Kratom

Nouvelle Approbation en Tchéquie : Vente réglementée de HHC et Kratom

Nouvelle approbation en Tchéquie : Vente réglementée de substances psychomodulatrices tel que le HHC et Kratom

Les députés tchèques ont récemment approuvé un nouveau concept de substances psychomodulatrices, ouvrant ainsi la voie à la vente réglementée de médicaments "légers" tels que le HHC et le kratom pour les adultes. Cette décision, saluée comme une tentative de réguler les substances actuellement dans une zone grise, vise à minimiser les risques pour la santé publique et à prévenir les répercussions sociales négatives.

L'auteur de la proposition, Zdenka Němečková Crkvenjaš de l’ODS, souligne que ces substances peuvent ne pas être significativement nocives pour les adultes ou la société dans son ensemble, mais peuvent présenter des risques pour les enfants et les individus vulnérables. Ainsi, l'objectif principal de cette loi est de réglementer la vente de ces substances pour protéger les segments de la population les plus sensibles.

Le projet de loi, maintenant en route vers le Sénat, prévoit une approche proactive pour identifier et réguler les substances addictives. Toute nouvelle substance apparue sera d'abord placée sur une liste noire pendant deux ans, puis soumise à une réglementation plus stricte que celle de l'alcool. Le ministre de la Santé, Vlastimil Válek, insiste sur la nécessité de contrôler ces substances, qui peuvent être facilement accessibles sur le marché noir et causer des dommages considérables.

Un aspect crucial de cette réglementation est l'interdiction des substances addictives qui ressemblent à des denrées alimentaires ou à des produits destinés aux enfants, une réponse directe au scandale de la vente de bonbons contenant de l’hexahydrocannabinol (HHC), ayant conduit à l'intoxication d'écoliers.

Les nouvelles règles, prévues pour entrer en vigueur début de l'année prochaine, exigeront une notification de la Commission européenne. La liste des psychomodulants réglementés sera établie par le gouvernement, en collaboration avec le ministère de la Santé et le coordonnateur national des médicaments. La vente de ces substances sera autorisée dans des points de vente spécialisés, où les vendeurs devront vérifier l'âge des acheteurs.

Pour les ventes en ligne, un processus de vérification de l'âge en deux étapes sera obligatoire, avec une livraison réservée à la personne ayant passé la commande. Les députés envisagent même d'étendre ces règles à la vente d'alcool en ligne si elles se révèlent efficaces.

Cette approbation marque une avancée significative dans la régulation des substances psychomodulatrices en République tchèque, offrant un cadre légal pour une vente responsable et limitant les risques pour la santé publique.

Retour au blog

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.